Identification





Mot de passe oublié ?
Menu principal
ACCUEIL
Le secteur S2F
Les pilotes
La mission
La formation
Le retardant
Côté technique
Caractéristiques
L'avion
La maintenance
Le coin des Spotters
Historique
L'arrivée
Tracker pistons
Tous les pilotes
Les disparus
Médias
Galerie photos
Vidéos
Ouvrages
Liens
Nous contacter
Visiteurs

Show/Hide Toggle
Le coin des spotters

 

Grumman S2F Tracker / Conair Firecat

  Ces appareils ont été utilisés à partir de 1982. Initialement construits comme avions de lutte anti-sous-marine par Grumman sous le nom de S2F Tracker, ils ont été transformés en bombardiers d'eau par la société canadienne Conair Aviation et sont devenus des Firecat. D'une capacité de 3400 L, ils sont généralement pilotés par un seul pilote, bien qu'un copilote ou un observateur (pompier) puissent également être présents.

  Les appareils acquis après 1988 étaient des Turbo-Firecat (ou Turbo-Tracker), équipés de turbopropulseurs en lieu et place des précédents moteurs à pistons. Les appareils précédents ont été convertis en Turbo-Firecat entre 1989 et 1995, changeant parfois d'indicatif. Seul le Tracker T2 n'a pas été converti; il a conservé sa motorisation originelle jusqu'à sa vente par le service des domaines le 30 novembre 2006.

 

Sont en ligne à Marignane 9 tracker : T01 / T07 / T11 / T12 / T15 / T20 / T22 / T23 / T24.

 

Turbofirecat Tracker 01

 

 

 

 

Firecat Tracker T1 no008, F-ZBAZ, entré en service en 1982, converti en 1995, accidenté au décollage à Marignane le 10 septembre 1998, et reconstruit en 2000.

Firecat Tracker T2

 

 

 

 

 

 

no009, F-ZBAU, 1982 (réformé fin septembre 2006, vendu le 30 novembre à la ville de Saint-Victoret, déjà propriétaire de Pélican 46).

 

 

 

Firecat Tracker T3

 

 

no010, F-ZBAT, 1982, perdu en Corse le 23 septembre 1990.

 

 

 

 

 

 Firecat TrackerT4

 

 

 

 no013, F-ZBEG, 1983, perdu dans les Alpes-Maritimes le 18 juin 1989.

 

 

 

 

Firecat Tracker T5

 

 

no014, F-ZBEH, 1983, démobilisé en 1989, Conair C-FEFK.

 

 

 

 

 

Firecat Tracker T6

 

no015, F-ZBEI, 1983, perdu dans les Bouches-du-Rhône le 20 août 1985.

 

 

 

Turbofirecat Tracker 07

 

 

 

 

 

 

Firecat Tracker T7 no017, F-ZBEY, 1984, converti en 1996.

 

 

 

 

 

 

Firecat Tracker T8

 

 

 

no018, F-ZBEZ, 1984, perdu dans les Bouches-du-Rhône le 13 juin 1987.

 

 

 

Turbofirecat Tracker 11

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Firecat Tracker 11 no025, F-ZBEW, 1987, converti en 1993.

 

 

Turbofirecat Tracker 12

 

 

 

 

 

 

 

Firecat Tracker 12 no026, F-ZBAP, 1987, converti en 1991
→ Turbofirecat Tracker 21, puis rebaptisé en 1993 Turbofirecat Tracker 12: F-ZBAP, pour éviter la confusion avec Pélican 21.

Turbofirecat Tracker 15

 

 

 

 

 

 

 

 

Firecat Tracker 15 no028, F-ZBET, 1987, converti en 1989, posé sur le ventre à Cannes le 11 septembre 2001 et réparé.

 

 

 

Turbofirecat Tracker 16

 

 

no020, F-ZWVK, F-ZBFO, 1988, perdu en Corse le 25 août 1996.

 

 

 

 

 

Turbofirecat Tracker 17

 

 

no032, F-ZBFE, 1989, perdu en Ardèche le 20 août 2005.

 

 

 

 

 

Turbofirecat Tracker 18

 

 

no033, F-ZBFI, 1990, détruit le 19 juin 1996 dans un incendie au sol, suite à un court-circuit électrique.

 

 

 

 

 

Turbofirecat Tracker 19

 

 

 

 

Firecat Tracker 10 no024, F-ZBBL, 1986, converti en 1990
perdu sur feu dans le Var le 19 juillet 2005.

 

 

 

Turbofirecat Tracker 20

 

 

 

 

 

no035, F-ZBEH, 1991 (remplacant du T5)

 

 

 

Turbofirecat Tracker 22

 

 

 

 

 

 

 

 

Firecat Tracker 14 no027, F-ZBAA, 1987, converti en 1993.

 

 

Turbofirecat Tracker 23

 

 

 

 

 

 

 

 

Turbofirecat Tracker 77 no036 F-ZBCZ, 1996 (remplaçant du 18), devenu Tracker 23 en 1997. , F-ZBCZ.

Turbofirecat Tracker 24

 

 

 

 

 

 

 

no021, F-ZBMA, ex-Tracker T9 stocké en attente chez Conair 1995–2000. Cet appareil percuta une ligne à haute tension en Corse en 2003, un câble de celle-ci «tronçonna» à moitié le fuselage et abîma les moteurs, mais l'avion arriva à se traîner jusqu'au terrain de Bastia et put être réparé. Converti en 1996 → Turbofirecat Tracker 24: F-ZBMA depuis 2000.

 

 

 


© 2017 Tracker-france.com
INITIAL ATTACK FIRE FIGHTER WEBSITE